laurentjauffret

Nouveaux usages de l’Internet, communication politique et web social

In stratégie on 11 mars 2009 at 12 h 09 mi

notre espoir

Alors que les européennes se rapprochent, le PS, mais aussi le reste de la classe politique française, continuent de chercher des enseignements dans la campagne de Barack Obama. La communication politique a-t-elle été définitivement chamboulée par cet épisode ? Les pratiques américaines sont-elles transposables en France ? Quelques exemples récents illustrent ces interrogations.

Une délégation du PS était à Washington les 9 et 10 mars. Elle était conviée par le Center for American Progress, le « think tank » de la gauche américaine, à participer à deux journées de réflexion destinées à tirer les leçons de la campagne électorale d’un nouveau type qui a permis d’élire Barack Obama.
Arnaud Montebourg, Delphine Batho, Jean-Marc Germain (directeur de cabinet de Martine Aubry) et Olivier Ferrand (président de la fondation Terra Nova ) ont retrouvé des sociaux-démocrates européens et des représentants de la gauche canadienne autour de spécialistes de la communication, des études d’opinion et d’hommes politiques américains. Au programme de ce « retour d’expérience »: les tendances démographiques à l’œuvre dans les démocraties occidentales, l’impact des nouveaux médias, le pilotage via internet et les groupes de sympathisants qui a permis de lancer sur le terrain deux millions de personnes pour réaliser du porte-à-porte centré sur sur des électeurs-cible ou encore les enjeux du passage du programme électoral à la réalisation gouvernementale.
C’est Arnaud Montebourg qui fera une communication devant un prochain bureau national du PS et expliquera ce qu’il faut retirer de ces échanges.

Dans le même ordre d’idées, la fondation Terra nova avait publié un rapport en janvier, qui pointait l’avance des Etats Unis dans ces domaines et donnait des pistes de ratrappage. L’une des propositions les plus emblématiques de ces nouvelles méthodes, réside dans la création de « sites sociaux » façon facebook. Mybarackobama.com (myBO) avait montré la voie en réunissant des millions de militants, l’UMP l’avait imité dés 2008 avec umpnet.org et le MoDem en février 2009 a lancé lesdemocrates.fr. Dernier né, le réseau d’un courant, celui de la motion E avec notre.espoir-a-gauche.fr. La liste des sites sociaux politiques n’en est sans doute qu’à ses débuts et les Européennes vont accélérer le processus. D’ores et déjà, on peut signaler le site de Michel Barnier.

sources :
Terra Nova
http://partisocialiste.blog.lemonde.fr

Publicités
  1. […] In réthorique on 30 mars 2009 at 13 01 45 0345 Nous avions parlé des nouveaux usages (Nouveaux usages de l’Internet, communication politique et web social ), voici la première note publiée par le Secrétariat à la […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :