laurentjauffret

Communication des collectivités : à bas la pollution publicitaire !

In stratégie on 17 juin 2009 at 8 h 52 mi

stop pub

Le Conseil général des Alpes-Maritimes a ouvert il y a quelques jours un site internet sur lequel il est possible de fabriquer des étiquettes personnalisées dont le message est « Stop Pub ! ». S’agit-il :
– 1/ d’une initiative intéressante pour le développement durable
ou
– 2/ d’un discours démagogique susceptible de se retourner contre ses auteurs ?

Effectivement la réponse est bien la 2/ mais cela mérite quelques explications : La campagne du Conseil général :
Le site comporte un logiciel où l’usager peut écrire son nom et même rajouter un message de son choix qui s’inscrit à côté des mots « STOP PUB » en gros caractères. L’étiquette une fois imprimée est censée être collée sur la boite aux lettres.

Son argumentaire
« L’enjeu environnemental est très important. Le but est de limiter la production de déchets à la source », a indiqué le président UMP du Conseil général Eric Ciotti. 18 milliards d’imprimés seraient distribués chaque année en France dans les boîtes aux lettres, en provenance notamment des grandes surfaces alimentaires, agences immobilières…

Les précédents

Une campagne gouvernementale en 2004 avait promis des réductions massives des prospectus en imprimant et distribuant des autocollants. Ce type d’étiquette « stop pub » est fréquent sans que son impact réel soit précisément mesuré. Des particuliers peuvent témoigner d’une certaine efficacité mais cela a-t-il réduit les quantités de prospectus imprimés ?

Les précautions
Le modèle d’étiquette proposé comprend généralement la mention « Non à la publicité et aux journaux d’annonces » mais aussi « Oui à l’info des collectivité ». Il y aurait effectivement une « mauvaise » pub et une « bonne » communication, favorable au développement durable. Pour la plupart des collectivités, la distribution dans les boites aux lettres est le principal vecteur de leur communication. Problème : le citoyen saura-t-il opérer le tri entre la communication mercantile des supermarchés et celle désintéressée des dites collectivités ?

Et la communication politique ?
La distribution de tracts politiques dans les boites est un des moyens les plus accessibles, parfois le seul, pour toucher certains citoyens, en particulier pour les élections locales. Jeter l’opprobre sur la pratique du « boitage » peut donc pénaliser la communication politique qui n’a pourtant pas besoin de cela. En effet, en période électorale, elle est « interdite d’affichage », interdite dans la presse, interdite à la télé… Restent Internet et le porte-à-porte mais nous pourrions alors citer de façon similaire les campagnes contre le Spam ou le démarchage abusif.

Comment s’y retrouver ?
La distinction implicite de ces campagnes entre information commerciale et information utile est contestable et on peut imaginer que beaucoup de nos concitoyens la récusent (tous ceux qui ont déjà distribué un tract le savent). Après tout, la promotion sur les coquillettes chez Lidl a une utilité pratique dont les publications du Conseil général des Alpes-Maritimes (ou du PS) ne peuvent pas toujours se prévaloir. Le dernier mot reste à l’utilisateur.

Un compromis d’usage est-il possible ?
C’est l’abondance extrême des prospectus qui a généré ce débat. Un usage plus raisonné serait mieux accepté bien sûr. Tout se passe comme si le papier imprimé et sa distribution avaient un coût négligeable et étaient donc gaspillé. On peut imaginer que dans l’avenir, l’augmentation de ces coûts en régulera l’usage. La fiscalité pourraient d’ailleurs accélérer cette évolution. Ce sera un aspect à suivre du prochain débat sur la taxe carbone.

Publicités
  1. Personne ne veut détruire l’environnement, mais en même temps la distribution de prospectus est le seul moyen de la publicité pour les petites entreprises qui ne peuvent s’offrir de la publicité à la radio, la télévision ou dans les journaux. Publicité sur Internet est bon marché mais pas très efficace. Dépliants indésirables sont gênants, mais ils peuvent toujours être recyclés!

    Martial Tonje
    http://novadream.fr

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :