laurentjauffret

Dresscode UBS : que la force soit avec toi

In marketing, stratégie on 15 décembre 2010 at 13 h 23 mi

Téléchargez le Dresscode UBS. Ce document interne que la presse a dévoilé, est en passe de devenir une référence pour toutes sortes de raisons que je me propose de détailler ici. Mais avant toute chose, il est important qu’il reste accessible ici puisque UBS l’a retiré de son site le 14 décembre dans la soirée.
Chacun trouvera dans ce code des arguments pour son discours. Faites donc votre choix :

L’adversaire dévoilé
Les tenants d’un complot capitaliste (ou plus simplement les esprits critiques de notre système socio-économique) pourront démontrer que les banquiers, non contents d’être responsables de la crise mondiale, sont aussi les promoteurs d’un système de pensée totalitaire ou chaque détail de la vie des employés est pensé pour eux jusqu’à la couleur de leurs sous-vêtements. Ils pourront démythifier les chaussures anglaises : [«brogues» classiques avec trous, élégantes «Oxford» ou «Derbys »] comme n’étant rien d’autres que des éléments d’un uniforme qui n’autorise que très peu de diversité et pas du tout de fantaisie.
Si l’on considère les banquiers comme des agents de la matrice, connaitre leurs techniques de camouflage est utile pour leur repérage.

Le guide qui nous manquait
Au contraire, si vous n’avez pas la chance de travailler chez UBS, mais que vous souhaitez faire de la figuration intelligente dans cette société voir un peu plus, vous trouverez des conseils précieux dans ce guide.
Ce code existe de toute éternité mais il est généralement implicite. C’est d’abord un travail de compilation et de rédaction de règles préexistantes qu’il s’agit.
Travail qui nous épargne des années d’observation patiente, de questions discrètes aux initiés et d’inévitables impairs.
Tout d’abord, les banquiers font partie des cercles du pouvoir de ce monde et les règles qui s’appliquent chez eux sont valables dans de multiples secteurs. Je pense en particulier aux femmes et hommes politiques et leurs collaborateurs. L’application doit être bien sûr nuancée suivant qu’on soit ministre ou conseiller municipal d’une commune rurale. Il est peut-être possible de sortir de la trilogie gris anthracite, bleu marine et noir lorsqu’on choisit un costume, encore faut-il être conscient de la distance prise avec la norme. Les vestes aux épaules trop vastes et manches trop longues sont à proscrire quelque soit le cercle auquel on appartient.
Les objections sur le conformisme ou la tristesse de ce type de tenues sont recevables mais ni plus ni moins que les appréciations les trouvant élégantes, chiques, distinguées…

Le code secret : le sens caché
Bien sûr ces codes vestimentaires expriment d’avantage une adhésion à un système que le reflet de la personnalité de ceux qui les suivent. Il faut s’y résigner, les vêtements n’ont pas cette fonction, en tout cas pas ici, pas maintenant. Celui qui porte sa personnalité sur lui s’expose à la critique, la comparaison, le dénigrement. Il faut être très sûr de son fait pour s’y risquer.
Le dresscode UBS peut être compris comme une tenue de protection pour toutes les situations professionnelles ou politique avec un enjeu de pouvoir important. Toutes les occasions de représentation sont aussi des moments d’exposition au risque. La tenue UBS est en kevlar et en plus elle est plutôt seyante. Elle aussi insensible au temps qui passe (cf Madmen) et absolument internationale-mondialisée. Pourquoi s’en priver ?

A lire absolument
Bien sûr, j’en vois qui ne sont pas convaincus, qui remâchent un argument sur la superficialité de l’apparence extérieure, sur la dérive des valeurs de notre société… A ceux-ci je ne répondrai ni sur la forme ni sur le fond (qui remonte à la surface). Je leur proposerai simplement de lire attentivement la dernière page du Code, intitulée sobrement « Don’t », celle qu’il faut avoir lu :

Don’t

Les chaussures
• Chaussures sales et non entretenues ou talons usés
• Chaussettes en coton avec des escarpins
• Chaussures en plastique avec des semelles de crêpe
Les chaussettes
• Chaussettes trop courtes où la peau est visible
• Collants filés ou troués
• Chaussettes à motifs ou décorées d’images de bande dessinée
• Chaussettes en laine ou en coton pour femmes
• Bas en nylon pour les hommes
Le pantalon
• Pantalon dont la longueur de jambe n’est pas adaptée, avec
une taille ou un derrière trop serrés
• Pantalon sans ceinture
• Pantalon avec des faux plis
La jupe
• Trop serrée à la taille et au niveau du derrière
• Trop courte
• Avec une doublure apparente
La chemise et le chemisier
• Col et manchettes sales
• Manches trop courtes
• Trop étroit(e) au niveau de la poitrine ou du ventre
• Le port de chemises à manches courtes et de boutons de
manchettes est à proscrire.
La cravate
• Nouée trop courte ou trop longue
• Noeud non adapté à la chemise
• Noeud non adapté à la morphologie du visage
La veste/le blazer
• Manches trop courtes/longues
• Coupe inadaptée au niveau des épaules
• Trop étroit(e) au niveau de la poitrine ou du ventre
• Manches relevées
• Veste portée ouverte
Les bijoux
• Bijoux disproportionnés en taille et en quantité
• Bijoux clinquants
• Chaînes de cou/gourmettes pour hommes
• Piercings et tatouages visibles
Les mains
• Ongles sales et non entretenus
• Faux ongles colorés et fantaisie
• Peau rugueuse ou craquelée
Les cheveux
• Cheveux sales et non entretenus
• Nuque non rasée pour les coupes de cheveux courts
• Coloration trop ancienne laissant apparaître les racines
• Pointes abîmées
Les sous-vêtements
• Sous-vêtements visibles à travers les vêtements/débordant
sur les vêtements


Publicités