laurentjauffret

Twitteurs et twitteuses : tentative de typologie (presque) définitive

In marketing on 28 novembre 2012 at 18 h 48 mi

En quelques mois, Twitter est devenu l’un des sujets d’attention majeurs de la communication politique. Tous, dans le petit monde de la « compol » (politiques, journalistes, communicants, sondeurs, chercheurs, experts, militants, étudiants…) n’ont pas encore ouvert un compte mais tous se préparent bon gré mal gré à ce passage obligé. Cela mérite quelques développements sur ce blog. Nous commenceront aujourd’hui par une typologie des utilisateurs – explications :

Si un jour vous aussi, devenez un twitteur ou une twitteuse, vous développerez petit à petit des sens inconnus jusque là, un regard, une appréciation quasi instinctive, pour savoir à qui vous avez affaire sur le réseau de l’oiseau.

Lors d’une nouvelle rencontre, votre regard sera automatiquement connecté sur 3 chiffres du compte que vous croisez et qui sont :

– le nombre de tweets,

– le nombre d’abonnements,

– le nombre d’abonnés

le nombre de tweets

Il indique s’il s’agit d’un compte plus ou moins communiquant : bavard ou taiseux. Ce qu’il ne dit pas c’est le type de messages émis : s’adressent-ils à l’ensemble de ses abonnés ou s’agit-il de conversations particulières même si elles sont publiques ? Communique-t-il avec tous ou avec certains seulement ?

le nombre d’abonnements

Chacun peut souscrire énormément d’abonnements. Si leur nombre est en théorie limité (pondéré par un ratio abonnement/ abonnés) les possibilités offertes dépassent largement la quantité d’information qu’il est possible de suivre quand on est normalement constitué.
Ce nombre lorsqu’il est élevé indique donc un certain appétit pour l’information et les rencontres, appétit qui peut aller jusqu’au dérèglement…

Le nombre d’abonnés

C’est le plus important : il correspond à l’audience du compte et c’est celui que les twitteurs maitrisent le moins. Ils peuvent choisir de suivre beaucoup de personnes (ou pas), ils peuvent décider de s’exprimer beaucoup (ou pas) mais le nombre d’abonnés leur échappe (sauf s’ils se mettent en tête de les acheter mais ceci est une autre histoire).

La science des nombres

Ce nombre lorsqu’il est élevé…
…un compte plus ou moins communiquant…
…l’audience du compte…

Ces expressions que je viens pourtant d’employer pour caractériser les comptes ont une faiblesse évidente : tout cela est relatif (très)… Qu’est-ce qu’un nombre « élevé », par rapport à qui, à quoi ? Suivant le domaine d’activité, le pays, la période concernée, l’appréciation peut changer radicalement.
Si on s’arrête à chaque valeur prise indépendamment, il est donc difficile de s’y retrouver et d’établir un relevé objectif pour notre typologie « définitive ».
En revanche, il est possible de classer les comptes en fonction d’un tiercé propre à chacun, suivant qu’il comporte plus de tweets, d’abonnements ou d’abonnés et d’envisager un tableau avec les différentes solutions. Ce qui donnerait par exemple ceci :

Aux 6 profils ainsi caractérisés, j’ai attribué un nom, qui donne (ou espère donner) une petite idée de l’état d’esprit  voir de la stratégie des personnes concernées.

Discoureur / Discoureuse
Prêcheur / Prêcheuse
Commentateur / Commentatrice
Observateur / Observatrice
Influenceur / Infleuenceuse
Meneur / Meneuse

Si chaque compte est forcement dans l’une de ces catégories, il faut bien admettre que cela n ’empêche pas de grandes disparités à l’intérieur de chacune d’elles et noter aussi qu’en quelques heures un compte peut changer plusieurs fois de catégories.

Ces réserves mises à part, il s’agit bien d’une définition objective (mais les noms choisis l’ont été subjectivement) et donc définitive ;-).

Discoureur / Discoureuse

Il tweete beaucoup. Twitter est pour lui un lieu d’expression avant d’être une occasion de multiplier les contacts. Être suivi n’est pas sa priorité.

Prêcheur / Prêcheuse

Plus on s’exprime et plus on a d’abonnés. Le prêcheur l’a bien compris. Il veut bien parler mais pas dans le désert. Il veille donc à ce que ses abonnés soit plus nombreux que ses abonnements.

Commentateur / Commentatrice

Le nombre prédominant est celui des abonnements. Il est donc sur Twitter pour s’informer. Il commente aussi et le nombre de followers (abonnés) ne vient qu’ensuite dans ses préoccupations.

Observateur / Observatrice

Pour lui aussi, le nombre prédominant est celui des abonnements mais il s’exprime peu. Il peut même être complètement silencieux et n’utiliser Twitter que comme outil de veille.

Influenceur / Infleuenceuse

Il fait partie de ceux où le nombre d’abonnements domine : en théorie, une sorte d’aristocrate des réseaux sociaux (mais méfiez vous des contrefaçons). Son audience lui sert à s’exprimer, répandre ses opinions ou multiplier les conversations. Il n’a parfois qu’un nombre très restreint d’abonnements (dans ce dernier cas, voir ici ou  la requête « twitteur snob »sur google).

Meneur / Meneuse

Chez lui aussi le nombre d’abonnements domine. Cela ne l’empêche pas d’être curieux des autres et de réfléchir à deux fois avant de s’exprimer (ou alors il s’agit du compte d’une star de cinéma dont le webmaster est paresseux) et du coup il a plus d’abonnements que de tweets.

Et donc…

Si ces catégories ne peuvent être remises en question dans l’état actuel de l’architecture de Twitter, cet article est loin d’épuiser le sujet. Les noms choisis et les commentaires qui vont avec sont bien sûr discutables. Je n’en attends pas moins des lecteurs de cet article : sur ce blog ou sur mon compte @laurentjauffret.

(à bientôt avec d’autres articles sur le même sujet et au même endroit)

Sur le même sujet vous pouvez aussi vous reporter à cette infographie ou à cette sélection concernant Twitter et la politique sur Diigo

Publicités
  1. […] Twitteurs et twitteuses : tentative de typologie (presque) définitive […]

  2. […] En quelques mois, Twitter est devenu l’un des sujets d’attention majeurs de la communication politique. Tous, dans le petit monde de la « compol » (politiques, journalistes, communicants, sondeurs,…  […]

  3. […] Twitteurs et twitteuses : tentative de typologie (presque) définitive […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s